Image

C'était un peu l'Arlésienne dans le paysage de la création d'entreprise. Annoncé depuis des années, le guichet unique pour la création d'entreprise a enfin ouvert ses portes le 1er janvier 2010.
Permettre au créateur d'entreprise de régler toutes ses formalités administratives en passant par un seul organisme, tel est l'objectif en théorie de ce guichet unique accessible via Internet mais aussi physiquement en passant par les CFE (Centres de formalités des entreprises).




En pratique, le guichet unique se contente de proposer pour le moment des informations pratiques sur la création d'entreprise et sur les formalités administratives à remplir plus qu'un véritable service permettant de créer son entreprise en quelques clics. Il permet de vérifier si l'activité envisagée nécessite des demandes d’autorisations administratives spécifiques par exemple, de préciser la nomenclature Insee à laquelle rattacher sa future activité ou encore d'identifier le CFE compétent mais pas...ce qui était quand même le plus attendu de déposer son dossier en ligne!

Ces applications devraient toutefois être progressivement mises en place. A terme, l'ensemble des statuts et des procédures de création devrait passer ce guichet. L’entrepreneur devrait également pouvoir suivre la progression du traitement de son dossier par les différentes administrations qui devraient voir de leur côté leurs formalités se simplifier, selon les informations données par le cabinet du secrétariat d'Etat aux Pme Hervé Novelli en charge de ce projet.

D'ici là, les entrepreneurs - et leurs associés- devront continuer à s'armer de patience, tout en se félicitant ou en se désolant selon leur humeur que le verre soit encore à moitié plein ou à moitié vide.