Vous recherchez un associé pour votre projet ou un projet auquel vous associer. Vous avez un contact intéressant. Oui, mais voila, vous ne connaissez pas vraiment votre possible futur associé ! S'il y a de belles histoires d'associés, il y a aussi de nombreuses histoires de brouille et séparation entre associés. Comment savoir si on ne trompe pas et limiter les risques ? 

 

Les points clé pour une intégration réussie

 

En général, au début, tout le monde est content, impatient de commencer le travail, rêvant de faire fortune ou simplement faire marcher une entreprise qui tient à coeur. Pourtant une phase de test et une phase de réflexion commune sont fondamentales avant de vous engager formellement dans une association

 

En ce qui concerne la phase de test, faites appel à votre imagination :

  • Est-il possible de faire travailler ce nouvel associé potentiel pour quelques semaines moyennant finance, ou bien trouver un accord sur un apport en nature ? Il existe aussi des solutions grâce aux Assedic ou aux plans de formation pour que chacun teste - sans y perdre.

  • Est-il possible de faire un échange de compétences pendant quelques semaines pour voir comment on travaille ensemble ? Vous avez un expert comptable dans votre entreprise et vous voulez associer un dévelopeur web ? L'expert comptable pourra aider le développeur dans sa comptabilité personnelle ou dans la gestion de son patrimoine en échange de, par exemple, un site web pour la nouvelle entreprise ou pour le cabinet d'expert comptable.

  • Il ne s'agit pas de "profiter" de la personne. Chacun doit pouvoir se rendre compte de ce que sera l'association. Cela permettra aussi d'affiner le business plan et peut être de le réorienter avec ces nouvelles compétences.

 

Attention aussi, si vous rejoignez un projet, passer quelque temps avec l'équipe vous permet de vérifier des points importants mais souvent négligés :

  • L'adéquation du mode de vie de l'entrepreneur avec le vôtre. Si votre famille n'adhère pas au projet, il faut vous poser des questions car c'est un investissement en temps et en argent.

  • Avez vous le temps ? Si vos RTT sont déjà pleines (club de sport, groupe de rock etc.) pourrez-vous réellement consacrer le temps nécessaire ? Une création d'entreprise commence parfois tranquillement et un jour il faut plonger !

  • Est ce que le courant passe ? Vos idées sont-elles valorisées ? Y a t il un vrai dialogue ? Vous allez passer plus de temps avec vos associés qu'avec votre conjoint. Il faut se poser la question.

La phase de réflexion peut être formalisée par un pacte d'associé. Si ce pacte n'a pas de réelle valeur légale, il permet au moins de mettre par écrit des conduites à tenir dans le futur, car il est rare que tout se passe comme prévu.

Que faire de l'associé qui avait bien commencé, travaillant d'arrache-pied, puis qui pour une raison ou une autre se fait rare (trop occupé par ailleurs, n'y croyant plus, n'ayant pas les compétences...) ?

Que faire si vous vous retrouvez à expliquer à un associé minoritaire ce qui se passe dans la société et vous avez l'impression de perdre votre temps, car l'associé en question ne fera rien d'utile avec cette information ?

Dans le pacte d'associé, on peut mettre par écrit ce qui se passera dans ce cas : revente d'une partie des parts de la société aux associés qui apportent de la valeur.

Pensez aussi au préalable, avant même tout test, à faire signer à votre possible futur associé un contrat de confidentialité et de non-concurrence.

L'aventure avec un nouvel associé peut s'avérer fructueuse mais elle peut également être pénible. Ne vous laissez pas surprendre.

 

Notez que cet article vous est fourni à titre informatif et n'a pas de valeur juridique.

 

 

A lire aussi pour vous associer

 

Pourquoi vous associer

Tous associés ?

Statuts d'entreprise : lequel choisir pour s'associer

Comment trouver vos associés 

Choisir vos associés : les erreurs à éviter 

Premier rendez-vous : les clés d'une prise de contact réussie entre associé

Votre futur associé est-il le bon ?

Comment réussir votre relation avec vos associés

Le Pacte d'associés